Après la récolte du teff
Les agriculteurs Ă©thiopiens travaillent le sol Ă  l'araire
Meules de teff.
Acacias caractéristiques des basses terres plus chaudes
INJERA, plat national Ă©thiopien Ă  base de Teff.
Jeunes fruits d'Opuntia ou figues de Barbarie, "bélès" en Tigrinya
Les yeux de la tendresse
Que c'est bon un câlin !
Enfants burkinabé
Paysage du sud Gonder
Eglise Ă©thiopienne du Tigray
Rencontre...
Marché dans le nord du Wollo
Godjo (maison ronde traditionnelle)
Dromadaires afars dans le Wollo
Eglise dans le Gojam
Voûte nubienne, aux multiples intérêts, dans l'extrême sud du Burkina
Procession vers l'Eglise en habits traditionnels
Paysage du Gojam
Demoiselles d'honneur Ă  GONDER
PĂŞcheur Ă  l'Ă©pervier sur le lac de HIKE (Wollo)
Tout ce qu'il faut pour un voyage agréable sur les pistes du Burkina !

Suivi annuel des enfants adoptés mineurs

Télécharger ici, le modèle de document pour le BURKINA FASO.

Télécharger ici, le modèle de document pour l'ETHIOPIE.

 

Les pays d'origine des enfants adoptĂ©s, exigent, Ă  juste titre, la production d'un rapport de suivi avec photos rĂ©centes, une fois par an et ce jusqu'Ă  la majoritĂ© de l'enfant. A chaque renouvellement de son accrĂ©ditation par les autoritĂ©s Ă©thiopiennes et burkinabĂ©, l'organisme d'adoption s'engage Ă  respecter cette obligation. A son tour, ERM demande aux parents adoptifs, par la voie de la convention qui est signĂ©e en dĂ©but de procĂ©dure, Ă  s'engager Ă  leur tour en envoyant chaque annĂ©e un rapport de suivi. Un modèle de document est mis Ă  votre disposition. Il vous suffit de le complĂ©ter et de le renvoyer avec photos, soit par voie numĂ©rique Ă  l'adresse :  Cette adresse e-mail est protĂ©gĂ©e contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , soit par voie postale après l'avoir imprimĂ©, Ă  l'adresse indiquĂ©e sur le document modèle de suivi.

Avec plus de 1600 enfants adoptés dont seulement 370 avaient 18 ans révolus au 1er janvier 2013, c'est une tâche énorme pour l'organisme d'adoption que de gérer ces suivis, de les traduire en anglais pour leur grande majorité car ils concernent des enfants nés en ETHIOPIE, de les archiver et de les envoyer sur place en plusieurs exemplaires. Odile BEAUFILS, maman adoptive, avec toute une équipe de traducteurs qu'elle a mobilisée, a accepté de prendre en charge cette fonction. Nous vous demandons intamment de lui faciliter la tâche, en pensant, à chaque début d'année de lui adresser un rapport de suivi pour chacun de vos enfants adoptés via ERM.

Nous vous remercions de respecter l'engagement que vous avez pris en ne nĂ©gligeant cette obligation qui ne vous prend que quelques minutes. Il en va de la poursuite de l'activitĂ© d'adoption. En effet les pays d'origine sont de plus en plus pointilleux et veulent savoir ce que deviennent les enfants qu'ils vous ont confiĂ©s. Il s'agit donc aussi d'un acte de solidaritĂ© intergĂ©nĂ©rationnelle entre familles adoptives.

Quatre remarques importantes :

1. ceux qui peuvent rédiger directement en anglais ou se faire aider pour cela faciliteront la tâche d'Odile.

2. il n'est pas indispensable d'associer votre enfant à la rédaction du suivi. Il s'agit d'une tâche de parent.

3. respecter bien le code de nomenclature Ă©thiopien lorsque vous mentionnez le nom d'origine de votre enfant : il n'y a pas de nom de famille en ETHIOPIE. Le nom d'origine de votre enfant est constituĂ© de son prĂ©nom suivi du prĂ©nom de son père. Donc n'inversez pas les deux, comme nous le faisons en FRANCE lorsque nous Ă©crivons (Ă  tord d'ailleurs) le nom de famille avant le prĂ©nom. (prĂ©-nom signifie 'avant le nom').

4. ne mentionnez jamais vos coordonnées sur ces documents qui ne doivent pas être un moyen pour des éthiopiens de vous interpeler directement.

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre diligence.

Le CA de ERM.